514-842-0748
pdionne@dionneschulze.ca
Année d’admission : Barreau du Québec, 1973

Paul Dionne représente des bandes autochtones et des conseils tribaux depuis plus de 30 ans. Sa pratique inclut autant la négociation de traités, d’ententes administratives, de revendications particulières et de contrats d’affaires, que la défense des droits des autochtones devant les tribunaux. Il a plaidé différentes causes devant toutes les instances, y compris la Cour suprême du Canada, et représenté plusieurs groupes autochtones en comité parlementaire.

Depuis 2006, il est régulièrement désigné comme l’un des « meilleurs avocats » pratiquant le droit autochtone au Canada par Best Lawyers in Canada. Antérieurement à la pratique du droit des autochtones en cabinet privé, Paul Dionne a été Directeur régional à la Direction du Nouveau-Québec à Kuujjuaq, lors de la période de transition qui a suivi la conclusion et précédé la mise en œuvre de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (1974-1978) et il a contribué à la création et à l’organisation des municipalités inuit au Nunavik au sein du ministère des Affaires municipales du Québec (1980-1982).

Paul Dionne a fait partie du Comité du fonds d’indemnisation du Barreau du Québec et il en a été président pendant plus de dix ans. Il fut également l’un des membres fondateurs du Comité du Barreau du Québec sur le droit en regard des peuples autochtones.

Paul Dionne a enseigné le droit des autochtones à l’Université du Québec à Montréal, écrit de nombreux articles portant sur le droit des autochtones et prononcé plusieurs conférences sur le sujet.

Formation

  • LL.M en droit public, Université d’Ottawa, 1986
  • LL.L en droit, Université de Sherbrooke, 1971
  • Baccalauréat ès arts, Université Laval, 1967

Associations et autres activités professionnelles et bénévoles

  • Barreau du Québec
  • Comité du Barreau du Québec sur le fonds d’indemnisation, président (1986 à 1992), et membre (2009 à 2011).
  • Comité du Barreau du Québec sur le droit au regard des peuples autochtones (1993 à 1998)
  • « Commission on Folk Law and Legal Pluralism », organisme voué à la promotion des systèmes de droit coutumiers (1986 à 1994)

Distinctions

  • Désignation depuis 2006 dans le Best Lawyers in Canada comme l’un des « meilleurs avocats » pratiquant le droit autochtone
  • Prix du Barreau de Paris (1986)

Voir les publications et conférences de Paul Dionne >